Vignette : ma vie à 5’000’000 milliards de plus. Sabine.

Je suis maintenant dans ma première vie à 5 milliards de plus. J’ai 50 ans avant de m’extindre de joie pour passer au palier suivant 6 milliards de plus.

Pourquoi, je ne veux pas passer à 6 milliards de plus dès maintenant. Parce que je me trouve bien dans la vie à 5 milliards. Nous ferons des gestes pour nous-même et pour la planète et je ne suis pas dans le 6 milliards à faire des gestes uniquement pour la planète. J’ai envie d’être égoïste un peu de voir ce que ça donne.

Chéri, pourquoi on reste ici ? La trouducissance du 6 milliards me débecte. Je me nourris d’un grain de riz pour la planète, crois-moi, nous sommes mieux où nous sommes.

D’accord, un pas à la fois, c’est vrai que j’aime manger à ma faim et qu’est-ce que je ne pourrais plus faire pour moi, René ? Vivre pour moi-même, réaliser des choses pour moi-même et voir ce dont je suis capable, avec l’appui de l’environnement.

Alors je suis ravie, contente et tout ce qui va avec. Je ne désire pas, personnellement, trop me soucier de mes voisins d’en bas, comme d’habitude, je les trouve bruyants.

Ici c’est calme, il y a 5’000 personnes, c’est tout. Les installations fonctionnent correctement, toutes seules et je peux faire ma lessive du lundi au vendredi. Car le week-end, les eaux sont fermées. On vit sur les réserves et on fait avec.

Voici les règles d’usage pour vivre ici. Se vêtir chaudement, il y a des saisons, être résilient, il y a des concurrences entre les êtres mais plus dans le non-faire, qui fera le moins et le plus pour la planète. Moi, j’y suis étrangère à ce paradigme.

Je vie sur mes économies, que je ne touche guère. Je fais des scénarios pour mon chéri qui les jouent ainsi que les siens pour les 5’000 pignoufles qui nous accompagnent dans cette aventure. Je fais aussi de l’artistique autrement, je vie ma vie de façon artistique.

J’ai deux hobbies créer et vivre dans la félicité. Je me laisse vivre au jour le jour. Je suis heureuse avec mon homme que j’aime par dessus tout.

Je ne sais pas très bien ce que l’avenir me réserve, j’ai un immeuble vide, le monde a découvrir et surtout à choyer car je ne suis pas une grande voyageuse.

Sabine Poelvoorde

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s